Types de la cellulite

La cellulite en tant que manifestation inesthétique au niveau de notre peau peut être répartie en différents degrés. En effet, les types de cellulite ne sont pas toutes les mêmes; il en existe différents types qui se distinguent par leur intensité. Les facteurs décisifs en la matière sont les suivants:

  • le nombre de capitons de cellulite
  • la profondeur des capitons de cellulite
  • le manque global d’homogénéité de la structure de la peau
  • le degré de relâchement cutané

Les vergetures et les dépôts adipeux  ne font pas partie des différentes types de cellulite, même s’ils sont souvent perçus commme tels.

Cellulite Typ 0

Cellulite de type 0

  • pas de capitons visibles quand le muscle est relâché
  • pas de capitons visibles quand le muscle est contracté
  • pas de capitons visibles en position allongée

Le tissu conjonctif est normal et les fibres de tissu conjonctif sont élastiques. Il n’y a pas de cellulite.

Cellulite Typ 1

Cellulite de type 1

  • légers capitons visibles quand le muscle est relâché
  • capitons visibles quand le muscle est contracté
  • pas de capitons visibles en position allongée

Il s’agit d’une cellulite structurelle légère.

On observe alors une augmentation du volume du tissu adipeux. Les capitons sont surtout visibles quand la peau est contractée ou crispée.

Cellulite Typ 2

Cellulite de type 2

  • capitons visibles quand le muscle est relâché
  • capitons visibles quand le muscle est contracté
  • quand on tire la peau vers le haut en position debout, les capitons restent visibles
  • pas de capitons visibles en position allongée

Il s’agit d’une cellulite structurelle modérée.

Le volume du tissu adipeux continue à augmenter et on observe les premiers signes d’une fibrose au niveau des fibres de tissu conjonctif. La hausse du volume des cellules adipeuses provoque une compression des petits vaisseaux sanguins et lymphatiques, et on observe les premières irrégularités au toucher.

Cellulite Typ 3

Cellulite de type 3

  • capitons nombreux et marqués quand le muscle est relâché
  • capitons nombreux et marqués quand le muscle est contracté
  • capitons visibles en position allongée
  • on peut sentir des zones dures et des nodules sous les capitons à certains endroits

Il s’agit d’une cellulite structurelle prononcée.

La fibrose des fibres de tissu conjonctif est importante, on peut parler de septa fibreux. Des nodules sont déjà apparus sur certaines fibres de tissu conjonctif sujettes à la fibrose. En raison de la prise de volume croissante du tissu adipeux, les capitons se voient de plus en plus. Même sans toucher, on voit des irrégularités sur la peau. La circulation sanguine et lymphatique est déjà fortement entravée à certains endroits. Les jambes peuvent devenir lourdes et on peut parfois observer des douleurs.

De plus, on peut constater à certains endroits un relâchement cutané  en plus des capitons. Généralement, les irrégularités de la peau à ces endroits disparaissent en partie ou même totalement quand on tire la peau vers le haut. Si tel est le cas, il ne s’agit pas de cellulite structurelle, mais de relâchement cutané. Le tissu conjonctif a perdu de sa solidité. Il s’agit également d’un phénomène naturel, notamment dans le cadre du vieillissement, et qui, contrairement à la cellulite, peut aussi concerner les hommes.